JDB - iles et Odyssées - 18 au 31 juillet 2016

Journal de bord des activités du séjours Iles et Odyssées du 18 au 31 juillet 2016 à brest. Voir descriptif détaillé

JDB - iles et Odyssées - 18 au 31 juillet 2016

Journal de bord des activités du séjours Iles et Odyssées du 18 au 31 juillet 2016 à brest. Voir descriptif détaillé

Retrouvez ici les aventures quotidiennes de nos jeunes explorateurs, en récits et en image !

DIMANCHE 17 JUILLET : Arrivé des participants

C’est sous un magnifique soleil que tout les participants du séjour bien arrivé ! Entre les voyages en train, les transitions entre 2 séjours et les jeunes amenés par les parents, tout le monde est bien arrivé et bien content d’être là, les animateurs aussi !

Cette après-midi c’est découverte des lieux et installation de la salle d’activité.

Drone, Microscope, ordinateur, bibliothèque, filet à plancton, matériel pédagogique ... tout est là pour accueillir les 2 séjours, Iles et Odyssées et Drone Underwater.
La présence de ces 2 séjours permettra au participants de pratiquer des activités de voile et de pilotage de drone sous marin....

Et pour une immersion totale en milieu marin, ce soir tout le monde dors à bord du grand bateau dans les eaux calmes et protégées du port de Brest.

LUNDI 18 JUILLET : Première journée d’activités

Après un réveil échelonné sous les cris des mouette, nous avons pu prendre un bon petit déjeuner et déjà le soleil et la chaleur étaient au rendez vous.

Nous sommes ensuite attelés aux taches d’entretien courant du bateau (eau potable) avec pour finir une jolie bataille d’eau !Retour ligne automatique
Nous avons ensuite fait plus ample connaissance avec notre bateau :

Il s’agit d’un Feeling 1100 de 11 mètres de long immense qui répond au jolie nom de fleur d’eau ! Avec 3 cabines royales, un grand carré à l’intérieur, et surtout un siège spécial en hauteur pour le barreur, qui peut dominer le bateau et la baie !

Est arrivé ensuite Johann, l’animateur drones qui nous ramenait dans ses valises les sous marins pour l’autre séjour. Mais nous sommes aussi concernés ! Car les derniers jours de notre séjour, ce sera nous qui emmènerons l’équipe des drones sur notre voilier pour qu’ils y fassent des essais en mer !

Nous avons alors pris en main Fleur d’eau et ses milles cordes. Oups, on dit « bouts » !
Sinon ça porte malheur. Nous avons hissé la grande voile, ce qui demande beaucoup d’efforts, mais nous y sommes arrivées. On se souviendra facilement quel ’bout’ est la drisse : c’est celle en jaune, comme la casquette d’Adèle du Tour de France !

Puis nous avons ensuite déroulé la voile avant... que nous avons laissé finalement pour le repas de midi car elle nous faisait de l’ombre et on en avait bien besoin !!!

Le repas du midi , spaghetti pesto, a été pris sur le bateau avant de le préparer pour notre première sortie en rade de Brest avec les magnifiques voiliers de Brest 2016 !

Là, entouré de vieux gréements, nous avons pu nous initier au premières manœuvres du voiliers et tout le monde s’est succédé à la barre.

Nous avons même pu faire la course avec un superbes 3 mats, « l’étoile du roy » sous la musique de Pirate des Caraïbes et les cris de « à l’abordage » des éducateurs !!!

Le retour fut plus difficile, le dieu du vent nous ayant tourné le dos mais nous avons pu tester les réactions du bateau lors de l’amarrage dans un port de Brest surchargé !

Enfin pour terminer la journée, nous avons pris le repas du soir à l’auberge de jeunesse, sur le thème de la Bretagne, avec gambas et crêpe au caramel au beurre salé, avant de tester leur salle de jeux !!!

MARDI 19 JUILLET : Les Colhiboux

Une nouvelle journée sur l’eau. Plus qu’une dizaine et nous serons des as de la navigation !

La nuit à la belle étoile sur le Fleur d’eau s’est bien passée... Même si on s’est fait réveillé tôt par la rosée du matin. On a quand même hâte de dormir ce soir à l’auberge de jeunesse surtout pour prendre une looongue douche !

La journée promet d’être aussi chaude qu’hier. Apres une séance tartinage intégral de crème solaire, on part prendre possession de notre nouveau voilier pour la journée : Colibri ! D’environ 6metres de long, il est plus petit mais cache Quand même dedans Cédric et ses deux béquilles, qui nous accueille les bras ouverts (et le pied plâtré).

Avant de partir, on découvre avec Héléna les bouts qui nous serviront à hisser les voiles, puis on apprend toute une panoplie de noeuds qui nous serviront pendant tout le séjour : le noeud de chaise, le tour mort et deux demi-clés, le noeud de taquet et enfin celui de cabestan.

Et hop on part ! On hisse la grande voile ! Et la voile avant !

Maylie reprend son post préféré, la barre, tandis qu’Adèle règle au mieux les voiles. Puis on inverse les rôles. Après quelques virements, le vent nous abandonne et on rejoint l’équipe des drones au moteur en se préparant à l’abordage : turbans sur le visage, un drapeau de pirate au nez du bateau, les ´Colhiboux’ s’approchent de Fleur d’eau qui est à l’ancre dans une baie !

Après une salade de riz copieuse, c’est l’heure du bain !

Photo

Puis on repart à la voile sous un vent... Qui nous abandonne à nouveau. Mais on ne veut pas mettre le moteur comme les autres, alors on sort une rame ! Ca aide pas mal en fait.

MERCREDI 20 JUILLET : Changement de capitaine !

Héléna est partie pour un jour et reviendra demain, et c’est Steven qui est notre nouveau capitaine !
pour l’expédition les deux seront avec nous.

Aujourd’hui on prépare le bateau pour le départ de demain, plein d’eau, entraînement d’amarrage du bateau et, et liste des courses ! Au menu, bolognaises, cake aux olives, escalopes à la crème, gratin dauphinois, etc... Naviguer ça creuse et il faut bien manger si on veut tenir la marée !

L’après midi sera consacré à un tour dans la rade de Brest avec notre bateau fraîchement renommé Sea Rider ! Ça fait déjà plus pirate !
Les exercices d’amarrages de ce matin sont tout de suite mis à contribution, un grand bravo à nos deux équipières pour leur efficacité ! :-)

JEUDI 21 JUILLET : Le grand départ

Aujourd’hui, on part en expédition pour 5 jours !

Du coup, ce matin on a fait l’avitaillement pour pouvoir survivre. Et on a craqué pour Barbe frisée qui nous accompagnera à la recherche des cétacés !

L’équipage est au complet : Barbe frisée, Adèle, Maylie, Steven, et Héléna. Plus connus sous le nom de Frisette, Elizabeth Swan, Coeur d’ébène, Captain Morgan et Etoile bleue !

Après avoir dit au-revoir à l’équipe des drones, sur terre puis sur mer, on continue notre routes vers la sortie de la rade de Brest. Le vent nous abandonne mais on n’abandonne pas : on met les palmes pour continuer à faire avancer le bateau ! On a gagné 2 noeuds !

Puis on frole les cailloux, on zig-zag. On en profite pour mettre ma traine et installer le panneau ’Chasse interdite’ trouvée dans les toilettes. On n’est pas pressé alors on reste à la voile malgré le vent faible et on mange nos bolognaises devant le coucher du soleil, pour enfin arriver principalement grâce au courant au port de Camaret, et s’amarrer à couple à un gros catamaran hollandais très sympa.

Après une première journée déjà bien remplie, une bonne nuit méritée !

VENDREDI 22 JUILLET : Objectif Ouessant !!

On part de Camaret tôt le matin, car on a 30 miles à faire aujourd’hui, et qu’on doit arriver à temps devant la point St Matthieu pour s’aider des courants de la marée descendante. Ils peuvent atteindre 3 noeuds en ce moment, alors vaut mieux les avoir avec nous que contre nous, surtout si le vent nous abandonne pendant la journée !

Dès Camaret quitté, on voit au loin des oiseaux qui pêchent. Sur l’idée d’Adèle la pêcheuse, on décide de faire un petit détour pour faire passer notre ligne de pêche à cet endroit et nous aussi peut-être récupérer un poisson !
Mais finalement, c’est un plus gros « poisson » que l’on aperçoit : des dauphins !
Tout une bande, on compte 7 individus.

On se déroute pour ne pas foncer vers eux conformément aux règles de respect d’observation, et finalement, c’est eux qui viennent d’eux-mêmes vers nous !

Ils viennent jouer autour d’une bateau pendant un bon quart d’heure. On les filme, on prend les ailerons en photos pour les identifications, on note leur taille et la position géographique - latitude et longitude - de leur observation.

C’est un moment magique... Notre expédition part sur un beau signe !

Et les animaux des mers ne sont pas les seuls que nous croisons sur notre chemin.

Aux alentours de Molène, on aperçoit un animal étrange : un poisson lune, qui nage sur le côté. Timide, il disparait dès 50 m pour réapparaitre et reprendre sa course plus loin.

Puis on arrive le soir à Ouessant. Les courants nous empêchent d’aller comme prévu au port d’Arlan où parfois des phoques vont prendre le soleil - tant pis on ira plus tard - on se dirige finalement vers le port du Stiff.. et quelle bonne idée et heureuse rencontre !

On rencontre alors Randy, un grand dauphin d’au moins 3 m.

Le grand dauphin est l’espèce la mieux connue.. On le distingue des autres grâce à son « sourire » caractéristique. Le grand dauphin a un corps fusiforme adoptant des teintes grisées plus ou moins claires ou sombres sur la partie dorsale, et blanche sur le ventre. La couleur est plus pâle sur les flancs. Son front est orné d’un melon qui abrite le système de sonar ou d’écholocation. Le bec est court et large. La nageoire dorsale est triangulaire et recourbée en forme de faux. Les pectorales sont assez petites et également triangulaires, tandis que la nageoire caudale dont la largeur moyenne est d’environ 60 cm, est divisée en deux lobes.

Les dauphins des populations océaniques peuvent plonger à plus de 200 mètres de profondeur et rester en apnée pendant une quinzaine de minutes, tandis que ceux des populations côtières ne passent qu’exceptionnellement la barre des 30 mètres, avec des plongées de quatre à cinq minutes. La vitesse du cétacé peut atteindre les 30 km/h.

Randy pour sa part est un grand dauphin solitaire, qui a décidé de s’installer autour de l’île d’Ouessant.

Quand on arrive, on le découvre en train de jouer autour d’un autre bateau. Il arrive rapidement vers nous dès qu’on lance l’ancre... pour jouer avec notre ancre et se gratter le dos dessus !

SAMEDI 23 JUILLET : Le tour de Ouessant à la voile

Le lendemain matin, on part pour faire le tour d’Ouessant par le nord en utilisant les courants.

Le vent est faible, mais la houle forte. Naviguer dessus c’est comme sur les montagnes russes !

On a peu de photos car on était bien occupés avec les vagues.

Le soir, on va découvrir le phare du Créac’h, reconnaissable facilement, rayé noir et blanc. On achète quelques crevettes pour le dîner du soir, on essaye de regarde Pirates des Caraïbes mais ça ne marche pas, alors on abandonne, car de toute manière, on est trop fatigués !

DIMANCHE 24 JUILLET : Balade à pied sur l’île isolée dans la brume

Aujourd’hui, la brume s’est installée autour de l’île.

Un départ serait trop dangereux à la voile, alors on part en expédition à pied vers la baie d’Arlan où un habitant de l’île nous confirme que s’il y a des phoques, ils s’installent en général sur cette belle plage.

LUNDI 25 JUILLET : Retour à Brest !

Le retour se fait dans des conditions calmes. On longe l’archipel de Molène, dont on s’approche doucement à la voile avec le petit vent que l’on a, car la zone est interdite aux engins motorisés : c’est une zone protégée car phoques, poissons, cétacés et oiseaux viennent s’y nourrir, s’y reposer, et se reproduire.

Mais finalement, pas besoin de frôler les cailloux pour voir des dauphins ! On voit toute une tribu de dauphins, en pleine prédation. Quelques uns détournent un peu leur route pour venir nous voir, par curiosité, ou pour détourner notre attention pour ne pas qu’on s’approche de l’autre partie du groupe, puis, rassurés sûrement, retournent à leur chasse !

Puis, sur tout le chemin longeant l’archipel, on croise par-ci par-là, un ou deux ou trois dauphins, qui semblent tous se diriger vers cette zone riche en poisson. Un festin a du être annoncé, et les derniers convives arrivent !

MARDI 26 JUILLET : Grasse matinée, convoyage du Colibri et travail de bureau

Ce matin nous avons fait une grasse matinée car il nous fallait un peu de repos tout comme pour les navigateurs qui n’ont pas bien dormi toutes les nuits lorsqu’ils étaient au mouillage.
L’après-midi a été consacré à ramener Colibri au port du Château pour Gatien et  ?? avec Steven. Pendant cette croisière où Steven assurait la manœuvre et le portage de chandelles, câlins et virements de bord se sont enchaînés ! (Bon oui... nous en rajoutons un TOUT petit peu... et désolés nous n’avons pas de photos...) Bref la croisière s’amuse !
Beaucoup plus de sérieux pour le reste de l’équipe : il a fallu trier les photos de l’expédition et observer le plancton collecté la veille. Par chance il était bien vivant et nous avons pu observer nos premier copépodes et des larves de méduse. En revanche pas de phytoplancton...

Copépode

Filaments et bouche de larve de méduse

Nous avons aussi préparé le script de notre futur film : « Pirate de Bretagne : La malédiction du Saint-Gras ».

Au programme le soir, après avoir mangé des grillades, nous avons regardé Pirate des Caraïbes 2 (uniquement pour l’inspiration bien entendu).

MERCREDI 27 JUILLET : Préparation de la retransmission

Ce mercredi... temps maussade sur la pointe de la péninsule bretonne. Pas de soleil et surtout un crachin intermittent nous rappelant bien où nous sommes !
Pas de repos pour les braves cependant : même s’il ne fais pas un temps à hisser une grand voile, nous avons une retransmission à préparer pour la fin du séjour, un film à tourner et Océanopolis à aller visiter pour Adèle et Maylie

Pour la retransmission, nous avons décidé de présenter nos travaux en faisant un stand sur la promenade du port du Moulin Blanc. Au programme donc réalisation réalisation de posters pour les deux séjour. Ils présenteront les noeuds marins appris lors du séjour, ce qu’est un ROV et une carte des lieux d’observation lors de l’expédition.
Maylie et Adèle sont donc allées visiter Océanopolis avec Marie et Kim, Gatien et Souleymane sont restés à terre pour créer le script du film et préparer la retransmission.

JEUDI 28 JUILLET : Poursuite de la préparation de la retransmission

Aujourd’hui, toujours un temps maussade ! On ne peut donc pas aller en mer.. Cependant, il reste du travail pour la retransmission qui nous à pris une bonne partie de la journée.

Une équipe a aussi été détachée pour aller faire les courses pour l’expédition de demain.
Enfin en fin de journée après quelques parties de gamelle, nous avons tourné la scène où les pirates enlèvent Adèle pensant qu’elle peut les libérer de leur malédiction !

VENDREDI 29 JUILLET : Tournage et expédition en fond de rade

Aujourd’hui dans l’après-midi, départ pour une dernière expédition au fond de la rade de Brest à l’embouchure de l’Aulne où se trouve un impressionnant cimetière de bateaux militaires. Nous dormirons tous sur Fleur d’Eau au mouillage ce soir à l’exception de Chloé qui restera à l’auberge.
Nous avons donc poursuivi le tournage ce matin pour avoir toutes les scènes où elle doit participer. La grande bataille finale, et le moment où les pirate s’empare du médaillon du Saint Gras et se retrouvent maudits.


Ensuite, avitaillement et départ des moussaillons !
Nous avons mouillé pour le gouté dans l’anse de l’Auberlac’h et avons ensuite poursuivi notre route vers l’embouchure de l’Aulne ou nous avons pu débarquer et jouer sur la plage.
Ensuite pour se réchauffer, Hamburgers maisons times up pour la veillée.

SAMEDI 30 JUILLET : Retour à Brest, retransmission et spectacle

Aujourd’hui nous avons remis les voiles vers Brest. Il y avait peu de vent mais le courant nous a bien aidés même s’il a fallut ramer un peu par moment ! Nous avons fait une halte à l’île Ronde sur laquelle nous avons le bateau. Nous avons donc pu accéder à la Grève mais l’intérieur de l’île nous est resté inaccessible car personne n’y débarque jamais et la nature et les ronces y ont repris leurs droits. Nous aussi refait quelques scènes du film impliquant de la baignade.
Nous sommes ensuite repartis vers Brest pour y faire la retransmission. Cela s’est bien passé et plusieurs personnes se sont arrêtées pour regarder les posters et les ROVs et écouter nos explications.





Nous sommes ensuite allés manger avant d’aller voir un spectacle son et lumière au fort de Berthaume sur les Pagans, une peuplade bretonne qui a très longtemps eu une forte activité de naufrageurs, attirant les navire sur les rochers avec leurs lanternes.

DIMANCHE 31 JUILLET : Départ général

Aujourd’hui c’est le grand départ. Gatien est parti le premier suivi d’Adèle :'-(. Les autres départs se sont ensuite enchaînés à l’aéroport et à la gare. Tout s’est passé sans accroc et tout le monde semble être arrivé à bon port !

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Nos partenaires

Voir également