Envoyer à un ami

Adoption d'un nouveau-né de l'espèce Globicéphale par une autre espèce

Plusieurs nouveau-nés ont été observés lors des séjours Biscaye de fin avril et début mai et lors d'une session de formation. Cela a constitué une double surprise : certains experts locaux mentionnent encore les naissances fin juillet - août. D'autre part, le 12 mai, un nouveau-né a été observé, protégé par une femelle d'une autre espèce. Un cas d'adoption inter-spécifique. Voir descriptif détaillé

Adoption d'un nouveau-né de l'espèce Globicéphale par une autre espèce

Plusieurs nouveau-nés ont été observés lors des séjours Biscaye de fin avril et début mai et lors d'une session de formation. Cela a constitué une double surprise : certains experts locaux mentionnent encore les naissances fin juillet - août. D'autre part, le 12 mai, un nouveau-né a été observé, protégé par une femelle d'une autre espèce. Un cas d'adoption inter-spécifique. Voir descriptif détaillé

Accueil > Faits & Chiffres > Cas de leucisme observé le 1/05/2022 lors de la formation à l'identification à Hendaye > Adoption d'un nouveau-né de l'espèce Globicéphale par une autre espèce

Les nouveau-nés portent sur leur corps des plis foetaux. L’analyse des images en négatif permet de s’assurer de la réalité des plis sans les confondrent avec des écoulement d’eau.

Ces observations faites à plusieurs reprises lors des séjours Biscaye de fin avril et début mai sont rassurantes pour cette espèce. Le statut de conservation du Globicéphale noir (Globicephalus melas) n’est pas connu dans le Golfe de Gascogne, pour cause de données insuffisantes.
De plus, cela informe sur une période de naissance en avril, après une gestation de 12 mois. Certains experts locaux mentionnaient encore, en 2021, les naissances fin juillet - août.

D’autre part, le 12 mai, un nouveau-né a été observé, protégé par une femelle d’une autre espèce, un grand dauphin (Tursiop truncatus). Ce petit était au milieu d’un groupe d’une trentaine d’individus. Des cas d’adoption inter-spécifique ont déjà été signalé dans le monde, sur différentes espèces mais sont extrêment rares.
Aucune information supplémentaire permet à ce jour d’analyser ce phénomène.
Une analyse va être engagée pour retrouver, grace à la photo identification, la femelle Grand dauphin protectrice de ce nouveau-né, lors des sorties précédentes.

Nos partenaires

Voir également